Musées d’Ohrid

Ohrid compte plusieurs musées gérés par l’institut local de protection du patrimoine.

Musée national d’Ohrid

Ouvert du mardi au dimanche, entrée 100 denars.

RobevCe musée se trouve dans la maison des Robev, au cœur de la vieille-ville.  Ses collections ont été constituées à partir du XVIème siècle par le clergé local. Cela ferait de lui l’un des plus vieux musées du monde. Malgré son statut de « national », ce n’est pas un grand musée en soi, mais il reste une étape intéressante.

Les collections sont surtout archéologiques : Préhistoire, Antiquité, Moyen-âge… Le musée est particulièrement riche en pièces de monnaie et en amphores. La plupart des artéfacts exposés ont été découverts à Ohrid, y compris une superbe statue de déesse égyptienne. Belle collection de sculptures en bois traditionnelles.

Certaines salles présentent encore l’aménagement qu’elles avaient lorsque la maison était habitée. On peut donc explorer le cadre de vie de Macédoniens aisés du XIXème siècle. Le décor et la disposition sont très orientaux, mais montrent une influence occidentale certaine.

Galerie des icônes

Ouvert du mardi au dimanche, entrée 100 denars.

IcôneLa Galerie des icônes se trouve dans un bâtiment adjacent à l’église Notre-Dame-Périvleptos, en haut de la vieille-ville.

C’est un tout petit musée, et seulement une trentaine d’icônes sont exposées, sur les centaines que la galerie garde dans ses réserves.

Les icônes exposées représentent toutes les époques du XIème au XIXème siècle. La visite permet de saisir toutes les phases artistiques byzantines. Elles sont d’une très grande qualité et proviennent surtout d’églises et de monastères macédoniens.

Musée du papier

Entrée gratuite.

PresseCe musée, ou plutôt cet atelier de démonstration, est situé dans les dépendances de la maison Robev. Le personnel effectue des démonstrations de fabrication de papier artisanal. Le papier existe depuis le XVIème siècle dans la région d’Ohrid. Il était alors produit par les moines. Les guides présentent aussi les techniques d’imprimerie anciennes. Ils parlent anglais et macédonien.

Le musée est aussi une boutique où l’on peut acheter des souvenirs originaux : images, livres, carnets… Beaucoup de choses sont faites à la main sur place.

Maison-musée de Hristo Uzunov

Cette maison est située sur la rue du Tsar Samuel (Car Samoil), comme la Maison des Robev. Il s’agit d’une maison traditionnelle. Hristo Uzunov est un révolutionnaire macédonien du début du XXème siècle. Le sujet n’est probablement pas très intéressant pour un visiteur étranger mais la maison présente un intérieur typique du XIXème siècle.

Maison-musée de Grigor Prličev

Très semblable à la maison ci-dessus. La maison a toutefois l’air moins authentique, c’est probablement une reconstruction. Grigor Prlicev était un poète.

Retourner à la page Visiter Ohrid

Voir aussi :

Plaošnik

Eglises d’Ohrid

Ohrid ottoman

Forteresse d’Ohrid

Théâtre antique

Publicités