Visiter Ohrid

Afin d’alléger la lecture, cet article n’aborde que la vieille-ville et ses maisons. Les autres curiosités ont leur propre page (voir plus bas).

OhridLe vieil Ohrid comprend quatre quartiers. Varoš, la « vieille ville », est le plus ancien. Il correspond à la cité médiévale. C’est à Varoš que se concentrent la plupart des lieux intéressants. En contrebas, au bord du lac, se trouve le hameau de Kaneo. Vers le nord-est, Varoš est prolongé par Mesocastro, c’est-à-dire « le château moyen », ou plutôt « la ville forte moyenne ». Ce quartier est apparu après l’invasion ottomane, et il connecte Varoš au Bazar. Le Bazar, Čaršija en macédonien, est typique des quartiers commerçants construits par les Ottomans. Alors que la vieille-ville d’Ohrid est généralement très calme, le Bazar a conservé sa vocation marchande, avec des cafés et des boutiques. Derrière, on trouve le grand boulevard Turistička, cœur de la ville moderne.

RobevLes maisons de la vieille-ville sont très hétéroclites. On remarque des maisons traditionnelles des XVIIIème et XIXème siècles, avec leurs murs blancs et leurs pans de bois noirs. La maison des Robev en est le plus bel exemple. Elle a été construite pour une famille de marchands dans les années 1860. En face, la maison d’Urania a été construite à la même époque. Elle doit son nom à sa dernière résidente, une vieille dame appelée Uranija. On remarque sur ces deux maisons une grande harmonie et une légèreté certaine, malgré la dissymétrie.

Autrefois, la vieille-ville était protégée par une muraille ouverte par trois portes. Seules subsistent la Porte haute et la Porte basse. Une portion de rempart avec des tours carrées est visible près de la Porte haute.

Vieille-ville d'Ohrid (cliquer pour agrandir).

Vieille-ville d’Ohrid (cliquer pour agrandir).


Autres lieux :

Les églises d’Ohrid

Plaošnik

Forteresse d’Ohrid

Théâtre antique

Ohrid ottoman

Musées d’Ohrid


Revenir à la page Ohrid


Revenir à la page Région des grands lacs

Publicités