Monastère de Treskavec

TreskavecLe monastère de Treskavec est un des plus fameux de Macédoine, autant pour sa précieuse église que pour sa situation à couper le souffle.

Il est construit sur le pic Zlatovrv, culminant à 1422 mètres d’altitude et dominant la plaine de Pélagonie. Cette montagne aride et rocailleuse offre de beaux reflets lumineux à la belle saison, ce qui lui a probablement donné son nom, qui signifie « pic doré » en macédonien.

Y aller

TreskavecTreskavec se trouve à une quinzaine de kilomètres du centre de Prilep, et à 8 km du faubourg de Varoš. On peut d’ailleurs y aller à pied depuis les Tours de Marko. L’itinéraire, qui permet de découvrir pleinement les paysages du Zlatovrv, vaut l’effort. La visite du monastère complète très bien une excursion aux Tours de Marko et à Varoš (voir la page Prilep pour plus d’informations sur ces lieux).

Si l’on vient en voiture, la route jusqu’au monastère est facile puisqu’elle vient d’être refaite. Il n’y a pas de transport en commun.

Histoire

TreskavecLe site a été utilisé à partir de l’Antiquité. On y a retrouvé les vestiges d’un temple romain dédié à Artémis et Apollon ainsi que d’une localité baptisée Kolobaïsa. La première église chrétienne fut fondée au Vème ou VIème siècle. Le monastère en lui-même remonte au plus tard au XIIème siècle.

Depuis le Moyen-Age, Treskavec jouit d’une certaine notoriété et il a souvent été mentionné comme un monastère riche et respecté. Les fresques de l’église montrent un patronnage de deux empereurs byzantins, Andronic V et Michel IX. Les souverains serbes Stefan Uroš II, Stefan Uroš IV et Stefan Uroš V figurent aussi parmi les donateurs de marque. A l’époque ottomane, un décret du sultan empêchait les Turcs de taxer ou dégrader le monastère.

TreskavecLe monastère est dédié à la Vierge Marie et il a toujours servi de lieu de pèlerinage aux malades. La tradition rapporte plusieurs miracles de guérison.

L’époque récente a été assez ingrate avec les lieux puisque la communauté monastique a pratiquement disparu suite à un conflit entre l’Eglise serbe qui tenait le monastère et l’Eglise macédonienne qui voulait le récupérer. En 2013, un violent incendie a dévasté les bâtiments conventuels qui étaient déjà en piteux état. Une reconstruction est prévue. Ces bâtiments avaient déjà été détruits par le feu en 1867 et en 1990.

 Visiter

TreskavecLes bâtiments monastiques forment une cour autour de l’église. Ils datent surtout du XIXème siècle mais ils conservent des éléments médiévaux.

L’église est dédiée à l’Assomption et elle a été construite au XIIème siècle. Elle comprend trois coupoles, une à la croisée du transept, et deux sur le naos. Cette disposition est peu courante en Macédoine.

Les fresques ont été réalisées à divers moments entre le XIVème et le XIXème siècle. La belle porte du narthex date du XVIème siècle.


Retourner à la page Pélagonie

Voir aussi :

Prilep

Monastère de Zrze

Publicités