Debar

800px-Debarsko_ezeroDebar est une petite ville située tout à l’ouest de la Macédoine, à la frontière albanaise. Elle est séparée du reste du pays par de grands massifs montagneux, et elle est naturellement tournée vers l’Albanie. Les Albanais forment d’ailleurs la grande majorité de la population.

Debar est une ville ancienne mais elle ne possède pas tellement de lieux à voir. Elle possède cependant une belle situation naturelle, au bord d’un lac de barrage et au milieu des montagnes.

Y ALLER

640px-Debar_vo_2010_(3)Debar est à 130 km de Skopje. On peut y accéder en bus depuis la capitale (plusieurs passages par jour, environ 2-3 heures de route selon les bus). Compter 370 denars l’aller. Les bus passent par Mavrovo.

Debar est facilement accessible depuis Struga (50 km), avec de nombreux bus dans la journée (une heure de trajet).

BONNES ADRESSES

Debar compte quelques petits restaurants et cafés typiquement balkaniques, dans le centre-ville mais aussi au bord du lac, comme Perla. La ville possède aussi quelques hôtels, comme Venec dans le centre, et dans les montagnes autour, comme le Kosovrast Hotel & Spa, au bord du lac.

VISITER

„Инкјар_џамија“_09Le centre de Debar, bien qu’ancien, est mal entretenu et conservé. On peut encore y voir quelques traces de l’époque ottomane : la mosquée Hunkar, une petite construction du XVème siècle qui a malheureusement été un peu trop rénovée, et le hammam du XVIIIème siècle. Debar possède aussi quelques églises, dont Sainte-Parascève (« Sveta Petka ») en plein centre (XIXème), et l’église Notre-Dame (« Uspenie na Presveta Bogorodica »). Cette dernière est l’église principale de la ville, mais elle se trouve en retrait, au pied des collines et dans le quartier périphérique de Varoš, qui correspond à la partie la plus ancienne de Debar. Notre-Dame date également du XIXème siècle, mais elle repose sur l’emplacement d’un château fort médiéval et des églises s’y sont succédées depuis cette époque.

Debarsko_ezero_DzepisteLe lac de Debar a été créé dans les années 1960 en construisant un barrage sur le Drin noir. Il a longtemps été le plus grand lac artificiel macédonien avant d’être dépassé par le lac Kozjak dans les années 2000. La ville de Debar n’est pas directement construite sur le lac, mais elle possède une sorte de plage sur ses rives, avec une série de cafés. Le lac est populaire auprès des locaux pour la pêche et pour la baignade, et les environs de Debar comprennent aussi des sources thermales. Il existe d’ailleurs un petit centre thermal à Dolno Kosovrasti.

640px-10,_Свети_Ѓорѓи_Победоносец_Раички_манастир,_Rajčica_Monastery_-_Saint_George_the_Victorious_ChurchDebar est située à 20 km au sud du monastère de Bigorski, l’un des plus fameux de Macédoine. Dans le village de Rajčica, juste à la sortie de Debar, on peut voir d’autres édifices religieux plus petits mais également intéressants. Le village comprend notamment le monastère Saint-Georges (« Sveti Gjorgji »), qui est le pendant féminin du monastère de Bigorski. Ce monastère remonte au Moyen-Age mais il a été reconstruit au XIXème siècle. Les bâtiments monastiques ne sont pas très authentiques, mais l’église possède de belles fresques extérieures. L’église du village, Saint-Athanase (« Sveti Atanasij »), est une petite construction modeste et robuste, du XIXème siècle également. Rajčica possède une autre petite chapelle, Sainte-Barbara (« Sveta Varvara »), qui remonte au XVIème siècle. On trouve de belles fresques à l’intérieur.

Retour à la page Polog et Reka

Voir aussi :

Mavrovo

Monastère de Bigorski

Villages de la Reka

Publicités