Tikveš

Tikveshija-Negotinsko-MKDLe Tikveš est la grande région viticole de la Macédoine. Elle s’étend sur la rive ouest du Vardar, autour des villes de Negotino et de Kavadarci. La région correspond à une vallée, parcourue la rivière Crna, qui se jette dans le Vardar à Stobi. Vers l’ouest, le Tikveš est séparé du Mariovo par les montagnes du Dren (1663 m) et de la Višešnica (1555 mètres).

En plus de ses vins, le Tikveš offre de jolis paysages au visiteur, avec notamment un grand lac de barage. On y trouve également un monastère médiéval.

Y ALLER

Влезот_во_чаршијата_во_Неготино

Negotino.

Negotino, située sur l’autoroute et la voie ferrée entre Skopje et Thessalonique, est bien desservie par les transports en commun. La ville possède une gare, avec trois trains par jour dans chaque sens, sur la route Skopje-Gevgelija via Veles. Il y a aussi des dizaines de bus par jour depuis Skopje et Veles, avec un temps de trajet de 1h30 depuis Skopje (240 denars l’aller). Kavadarci est un peu plus excentrée, mais il y a aussi des bus qui relient la ville à Skopje, Veles et d’autres villes comme Bitola. En dehors de Negotino et Kavadarci, le Tikveš est une région rurale assez mal desservie par les transports en commun.

VISITER

Negotino et Kavadarci

Tikveš_Walkway_to_wine_cellars

Caves de la Tikveš Winery.

Les villes de Negotino et Kavadarci sont assez quelconques et modernes. Les deux comptent environ 30.000 habitants chacune. Malgré leur aspect récent, les deux villes remontent à l’Antiquité : Kavadarci était connue sous le nom de Kavadion, et Negotino sous le nom d’Antigonea. Negotino possède toujours sa tour de l’horloge ottomane, qui est aujourd’hui en ruines. A Kavadarci, on peut voir une tour ottomane du XVIIIème siècle, qui servait à surveiller les environs et à protéger la ville.

Kavadarci possède un petit musée d’histoire locale, qui s’attarde notamment sur la tradition viticole, entrée gratuite, fermé le weekend. Un musée similaire se trouve à Negotino. On peut également visiter plusieurs caves de la région, par exemple Bovin à Negotino et Tikveš Winery à Kavadarci. Elles organisent aussi des dégustations.

Entre Negotino et Kavadarci, le village de Dolni Disan possède une vieille mosquée en ruines, dont le minaret est toujours entier.

Lac du Tikveš

Tikvesh_lake_3En dehors des villes, le Tikveš est renommé pour son grand lac de barrage, créé en 1968. Le lac (« Tikveško ezero ») se trouve à 11 km de Kavadarci, et il s’étend sur 32 km de long. Le lac est alimenté par la Crna. Il est environné par de nombreuses maisons secondaires et par plusieurs curiosités historiques. Le lac comprend aussi une petite île.

Tikvesh_lake_1Peu de routes s’approchent du lac, et le meilleur moyen de le voir est de se rendre au village de Resava, situé non loin du barrage.

Eglise de Dradnja

Le petit village de Dradnja, situé à 4 km à l’ouest du barrage du lac, possède une petite chapelle rupestre, appelée « église de Marko » (« Markova crkva »). La chapelle a été construite dans une grotte au XIVème siècle. Elle est décorée de fresques.

Eglise de Begnište

Sv._Lazar_-_Begnište_03A 5 km de Begnište, près de la rive du lac, on peut visiter une autre chapelle rupestre, dédiée à Saint Lazare (« sv. Lazar »). Elle est également appelée « église de Sopište » (« Sopiška crkva »), du nom d’un ancien village disparu pendant la création du lac. Comme l’église de Dradnja, elle date du XIVème siècle.

Monastère de Polog

poloskiLe monastère de Polog (« Pološki manastir »), situé sur la rive ouest, était autrefois accessible depuis Kavadarci par des chemins, mais le barrage a submergé ces derniers. Les eaux du lac ont aussi fait disparaître le village de Polog près duquel il se trouvait. Pour rejoindre le monastère, il faut désormais prendre le bateau, par exemple vers Resava. On peut trouver des pêcheurs qui font traverser les touristes en dehors de leurs heures de travail, contre quelques dizaines d’euros. Les hôtels de la région proposent aussi souvent des excursions.

Pološko_Monastery_of_Saint_George_Genealogy_of_Christ_in_the_vault_-_eastLe monastère est situé près de la rive du lac, mais autrefois il était en hauteur dans les montagnes, bien au dessus de la Crna et de sa vallée. Ce côté du lac est très peu habité et il est très isolé car aucune route ne passe dans cette région.

Le monastère a été fondé au XIVème siècle par l’empereur de Serbie Stefan Uroš IV Dušan, qui avait sa capitale à Skopje. L’église, simple et robuste, montre bien l’architecture de cette période, avec sa petite coupole sur tambour. A l’intérieur, on peut voir de magnifiques fresques médiévales, représentant des figures religieuses ou historiques, notamment des rois serbes.

Monastère de Moklište

Ce monastère (« Mokliški manastir ») est situé à 5 km au sud du village de Vataša, près de Kavadarci. Il est en pleine campagne, au milieu d’une vallée boisée. Ce monastère, dédié à Saint-Nicolas, est bien moins important que le monastère de Polog. Il remonte au XVème ou XVIème siècle.

Mrzen Oraovec

Ce village abandonné, situé à 20 km au nord-est de Kavadarci possède une église du XVIIème siècle ornée de fresques. C’est l’une des rares églises macédoniennes construites à cette époque, pendant laquelle le pays était sous domination ottomane et musulmane.

Cucki

Dans la vallée de la Bošava, après le village de Konopište (36 km de Kavadarci), on peut voir une série de cheminées de fée, sculptées par la nature dans la roche. Celles-ci s’appellent les Cucki (« tsoutski ») ou les Kanjite (de « kanja », qui désigne le percnoptère, grand rapace).

FESTIVITES

Le Tikveš est animé par plusieurs événements au cours de l’année.

Autour du 1er septembre, date de début des vendanges, Kavadarci organise une fête avec pressage du raisin avec les pieds, concerts et défilé masqué. Cette fête s’appelle le Grozdober. C’est l’un des plus grands événements culturels de la région, et elle attire des visiteurs venus de toute la Macédoine et des pays voisins. Une autre fête moins importante se tient en novembre dans la même ville, pour célébrer le vin nouveau.

A Negotino, on peut assister à la fête de la Saint-Tryphon, Saint Patron des vignerons, le 14 février, et à une foire aux vins à la fin de septembre.

Le 14 janvier, le village de Begnište est animé par une parade de Džolomari, un groupe de 15 personnes choisies pour chasser le mauvais sort. Parmi ces personnes, il y a normalement deux jeunes mariées et une femme âgée. Ces personnes se déguisent le matin et essaient d’avoir l’apparence la plus effrayante possible, avec de fausses barbes, des costumes en toile et des taches de cendres sur le visage. Ils ont aussi des cloches à la ceinture, pour faire le plus de bruit possible. Cette célébration correspond au Jour de l’An orthodoxe, également appelé « Vasilica » (jour de la Saint Basile), et elle a des origines païennes.

Retour à la page Povadarie

Voir aussi :

Stobi

Vallée de la Babuna

Demir Kapija

Publicités