Shopping, marchés et souvenirs

Shopping

Alors qu’il y a quelques années encore, Skopje était pratiquement dépourvue de grandes enseignes internationales, les centres commerciaux ont poussé comme des champignons. Désormais, tout visiteur en mal de mondialisation, et tout expatrié nostalgique des marques bien de chez nous pourra trouver son bonheur à Skopje. Dans le cas d’enseignes internationales de mode, les prix sont sensiblement les mêmes qu’en France, donc Skopje n’est peut-être pas l’endroit pour refaire sa garde-robe.

Skopje City MallSkopje City Mall. Le plus grand centre commercial de Skopje comprend 150 boutiques, un cinéma, un bowling, des fast-foods… Ouvert récemment, il ressemble à n’importe quel centre commercial dernier cri de France. On y trouve notamment un hypermarché Carrefour, et Bershka, Celio, Lacoste, NewYorker, Springfield, Timberland, Stradivarius, Zara, Pull&Bear, Nike, DM, Burger King, Jysk…

Le Skopje City Mall se trouve dans le quartier de Karpoš, sur le boulevard Partizanski Odredi, à presque 4 kilomètres à l’ouest du centre. En partant du centre-ville, on peut s’y rendre avec les lignes de bus 2, 2A, 12, 19, 15, 24, 22 et 22A. Depuis le bus, le centre commercial est facilement reconnaissable grâce à sa façade munie d’une grande enseigne, sur le côté droit du boulevard.

Capitol Mall. Principal concurrent du City Mall, le Capitol est situé à l’opposé de la ville, dans le quartier d’Aerodrom. Il est accessible avec les bus 3, 5, 15, 23, 35, 44. L’énorme complexe comprend non seulement des boutiques, mais aussi des logements, un hôtel, un bowling ou encore un centre de fitness. On y trouve notamment un BurgerKing et un hypermarché Ramstore.

Ramstore Mall. Le Ramstore Mall est situé dans le centre-ville, à côté de l’ancienne gare. Il est presque aussi récent que le Skopje City Mall mais il est plus petit. On y trouve un hypermarché Ramstore, beaucoup d’enseignes locales et quelques enseignes internationales comme L’Occitane, Geox, Okaïdi, Lacoste, Nike et Adidas.

Vero Center. Entre la gare et le centre-ville, on ne peut pas louper ce nouveau centre commercial, fleuron du groupe grec Veropoulos.

Gradski Trgovski Centar. Abrégé en GTC, le « centre commercial de la ville » est le plus vieux de Skopje. Il a été ouvert dans les années 1970, à l’époque yougoslave. Situé en plein centre, près de la place de Macédoine, il s’étend sur plusieurs niveaux. Les enseignes sont en très grande majorité des magasins de mode locaux. Les vêtements sont moins chers que dans les enseignes étrangères. Il faut toutefois savoir qu’ils sont importés de Chine et que la qualité peut faire défaut. On y trouve aussi des restaurants, des cafés…

 

Marchés

Zelen Pazar
Au Zelen Pazar.

Bien plus typiques que les centres commerciaux, les marchés de Skopje sont des endroits assez extraordinaires.

Zelen Pazar. Le « marché vert », situé dans le centre près du Parlement, est le grand marché de fruits et légumes de Skopje. Ouvert tous les jours, on y trouve de tout, y compris des épices, des fruits secs, du fromage, des olives…

Bit Pazar. Le nom de ce marché signifie « marché aux puces », mais il s’agit bien d’un marché alimentaire. Il se trouve à l’extrémité nord du Vieux bazar, et c’est le plus vieux marché de la ville. Bien qu’il a été refait récemment, il s’agit d’un endroit très pittoresque et oriental, où les vendeurs sont surtout Turcs et Albanais. La majeure partie est dédiée aux fruits et légumes, mais il y aussi des stands de quincaillerie.

Bit Pazar
Autour du Bit Pazar.

On trouve dans le Bit Pazar la même chose qu’au Zelen Pazar (primeurs, œufs, viande, fromage, épices, herbes séchées, fruits et haricots secs…) mais aussi de la poterie traditionnelle, des tuyaux de poêle et toutes sortes de gadgets importés de Chine. Certains vendeurs utilisent toujours des balances Roberval, ce qui ajoute encore au charme du lieu.

Il existe aussi d’autres marchés plus petits à travers la ville, ainsi qu’un marché aux fleurs, situé près de l’ancienne gare.

 

Souvenirs à rapporter

Plats en terre
Plats traditionnels au Bit Pazar.

Comme la Macédoine du Nord n’est pas une grande destination touristique, il peut être assez difficile de trouver des souvenirs. Pourtant, le choix ne manque pas !

Quelques rares magasins, dont le Macedonian Corner dans le Vieux bazar, proposent des gadgets assez kitch (aimants, T-shirts, portes-clés, petits objets « traditionnels » en bois…). On y trouve aussi des cartes postales.

Echoppes Vieux bazar
Echoppes du Vieux Bazar.

Pour plus d’authenticité, on peut choisir d’acheter des chaussons en cuir traditionnels. Plusieurs magasins du Vieux bazar en vendent. Le Vieux bazar comprend également des magasins de vêtements traditionnels, notamment des pièces brodées, ainsi que des tapis.

Balkan Corner, dans le même quartier, vend des souvenirs classiques mais aussi des bijoux en filigrane, spécialité de la ville d’Ohrid, située dans le sud-ouest du pays. Ces bijoux sont fait avec des fils d’argent entortillés pour former des motifs. Deko sur Veljko Vlahovik (en plein centre-ville) taille et vend de véritables rubis macédoniens, extraits dans le sud du pays. Leur teinte est plus pâle et rosée que les rubis habituels.

Magasin Vieux Bazar
Magasin de souvenirs dans le Vieux bazar.

Pela Antik, sur la rue Jorgandžiska, est une des rares brocantes de la ville, on peut y acheter objets vintage, livres anciens, pièces et billets yougoslaves, vieilles cartes postales, bustes de leaders communistes…

Ramener des icônes peut également être une bonne idée. De nombreux magasins, surtout devant les églises, vendent de belles copies d’icônes anciennes.

ArtisanatUne étape au supermarché permet d’acheter quelques bonnes bouteilles de vin macédonien, les vignobles Tikveš et Bovin étant les plus réputés du pays.

Enfin, pour trouver de la musique locale, le magasin Jugoton, situé dans le GTC, propose un large choix de CD d’artistes locaux. Dans les marchés, on peut aussi trouver des CD ou des vinyles introuvables en dehors de Macédoine. Pourquoi donc ne pas ramener un disque du chanteur traditionnel Aleksandar Sarievski ou des chanteurs Roms Esma Redžepova ou Muharem Serbezovski…

Retour à la page Skopje Côté pratique

Voir aussi :

Manger et sortir à Skopje

Dormir à Skopje

Organiser son temps à Skopje