Gevgelija

GevgelijaGevgelija (prononcé « guévguélia ») est une petite ville du sud de la Macédoine du Nord. Elle est surtout connue pour être le principal point de passage vers la Grèce : l’autoroute et la voie ferrée qui rejoignent Thessalonique puis Athènes passent par ici.

Gevgelija ne compte que 15.000 habitants, mais sa situation frontalière en fait un endroit assez animé. La ville n’est pas très ancienne, puisqu’elle s’est surtout développée au XIXème siècle, après la construction de la voie ferrée entre Skopje et Thessalonique.

Casino PrincessDepuis quelques années, Gevgelija est devenue le « Las Vegas des Balkans » : plusieurs casinos ont ouvert leurs portes, attirant surtout une clientèle grecque. Si on peut voir quelques casinos à travers la ville, les plus grands (et les plus impressionnants) se trouvent plus près de la frontière et de l’autoroute, à Bogorodica. Le Princess Casino ou le Flamingo ne dépareraient pas sur le Strip de Vegas…

Ces dernières années, Gevgelija a fait les gros titres de l’actualité avec la crise des migrants : des milliers de réfugiés, surtout Syriens et Irakiens, transitent par la ville après avoir traversé la Turquie puis la Grèce.

 

Y aller

Etant donné que Gevgelija se trouve sur le principal axe routier et ferroviaire en Macédoine du Nord, elle est très bien desservie. Depuis Skopje, il  y a plusieurs trains par jour (3 h de trajet environ) et autant de bus, qui s’arrêtent aussi à Veles ou Demir Kapija. En revanche, la ville est un peu une impasse, et il y a nettement moins de connexions avec le reste du pays. Les trains pour aller en Grèce sont remplacés depuis quelques années par des cars. Des bus permettent de rejoindre Dojran et son lac.

 

Visiter

Bibliothèque Gevgelija
La bibliothèque.

Gevgelija est loin d’être une étape incontournable. Le petit centre-ville est assez récent, organisé autour d’une longue artère, la rue du Maréchal Tito, qui démarre devant la gare. On peut quand-même y voir quelques jolis bâtiments du début du XXème siècle.

La ville possède un reliquat de vieux bazar, qui correspond à la rue Brand Petrušev à côté du centre commercial sur la rue du Maréchal Tito. Dans la rue voisine du 7-Novembre, on peut voir le théâtre ainsi que l’ancien hammam, qui remonte au XIXème siècle. Malheureusement, il a tellement été rénové qu’il ressemble plus à un édifice futuriste des années 1960 qu’à une construction ottomane.

Sur la rue principale, on trouve un petit musée assez intéressant, qui possède de jolies pièces antiques trouvées dans les environs.

Vardarski Rid
Vardarski Rid.

Près de l’autoroute, en surplomb du Vardar, se trouve Vardarski Rid, un site archéologique assez important. Son nom signifie tout simplement « colline du Vardar », et il s’étend effectivement sur une colline assez massive, qui domine la plaine. Ce site, qui correspond peut-être à la cité antique de Gordynia, comprend des vestiges qui remontent au VIIème siècle av. J.-C. pour les plus anciens. La cité comprenait notamment des remparts et une acropole. Elle aurait été désertée au Ier siècle av. J.-C. Le site est assez peu aménagé et il y a peu d’informations sur place. La plupart des pièces trouvées là sont exposées au musée.

Sur une autre colline, au nord de la ville, se trouve un monument de la Seconde Guerre mondiale, la « fleur de la liberté » (« cvetot na slobodata »), construit en 1968.

 

Autour de Gevgelija

konsa
Paysage de la Bojmija avec la Konska.

Gevgelija se trouve au centre d’une région appelée Bojmija, qui s’étend aussi en partie sur la Grèce. Il s’agit d’une région de plaines traversées par le Vardar. Le Sud se fait sentir ici plus qu’ailleurs en Macédoine du Nord : le paysage se fait plus sec, la végétation plus méditerranéenne, et on trouve même quelques orangeraies. Comme la plupart des régions de plaine macédoniennes, la Bojmija ne compte pas de vraies curiosités, en dehors de Gevgelija. En revanche, elle est bordée par la région plus vallonnée du Tikveš, et par le massif du Kožuf, qui possède une petite station de ski. Le lac Dojran, troisième plus grand lac macédonien, est à 30 km.

Retour à la page Povardarie

Voir aussi :

Kožuf

Dojran

Demir Kapija

Tikveš