Debar Maalo, Gradski Park, Zoo

Cet article présente Debar Maalo, un quartier périphérique situé à l’ouest du centre-ville, ainsi que le Gradski Park et le zoo situés à côté.

 

Debar Maalo

Ambiance Debar MaaloCe quartier est situé directement à l’ouest du centre-ville. Il est situé entre les boulevards Partizanski Odredi et Ilinden. Etabli dans les années 1920, il a surtout accueilli des habitants de la région de Debar, dans l’ouest du pays (Debar Maalo veut d’ailleurs dire « quartier de Debar »). On y trouve encore quelques maisons des années 1920 et 1930, aux couleurs fânées. Elles disparaissent hélas petit à petit, remplacées par de petits immeubles.

debar maaloLe quartier conserve néanmoins un certain charme, avec ses rues verdoyantes, et surtout ses innombrables cafés et restaurants. Tout cela lui vaut d’ailleurs d’être le quartier « bohème » de Skopje, certains allant jusqu’à le considérer comme le Montmartre local. Si la comparaison est peut-être un peu forcée, on peut par contre y retrouver l’ambiance du quartier bohème de Belgrade, Skadarlija.

C’est d’ailleurs à Debar Maalo que l’on trouve certaines des meilleures adresses de Skopje (voir Manger et sortir à Skopje). La plupart des cafés et restaurants se massent sur les rues Aminta Treti et Orce Nikolov. La petite rue Gjorgji Peškov a été transformée en zone piétonne pour péréniser la vocation festive et bohème du quartier.

Debar Maalo est à 15 min à pied environ du centre-ville. Depuis la gare, il faut compter une demie-heure de marche. De la gare, on peut prendre les bus 21 et 22.

 

 

Gradski Park

pont Gradski ParkA deux pas de Debar Maalo se trouve le plus grand parc de la ville. Celui-ci s’appelle tout simplement le Gradski Park (« parc de la ville »). Il faut reconnaître que les Balkans ne sont pas le meilleur endroit pour admirer de beaux parcs et jardins, et que Skopje n’est pas une ville très verte. Ce parc a néanmoins une histoire assez ancienne, puisqu’il a été fondé au XIXème siècle par un dignitaire ottoman, Hafiz Mehmed Paşa.

Gradski ParkBien qu’il soit un véritable poumon vert à l’échelle de la ville, le parc est plutôt quelconque. On y trouve d’abord une sorte de jardin à la française, mais c’est derrière le zoo que se trouve la partie la plus jolie, ponctuée de petits lacs reliés par des canaux sinueux. Les curieux trouveront tout au fond du parc un jardin japonais assez inattendu.

Le parc se trouve à une vingtaine de minutes à pied du centre. En bus, on y accède avec le bus 8 direction Vlae ou le 15 A vers Karpoš IV.

Le parc est entouré par le stade national, par un petit parc d’attraction (Luna Park) et par le Zoo de Skopje. Le Luna Park regroupe quelques attractions de fête foraine vieillotte, mais il devrait être entièrement reconstruit. Le zoo a entamé une restructuration il y a quelques années, mais il demeure assez misérable. Le prix d’entrée est dérisoire (50 denars) et on peut y voir de nombreux animaux (lions, singes, zèbres, hippopotames, lamas, girafes, ours, serpents, oiseaux…).

Retour à la page Skopje

Voir aussi :

Centre-ville de Skopje

Čair, Topaana et Gazi Baba

Forteresse de Skopje

Aqueduc de Skopje