Monastère de Nerezi

Monastère de Nerezi
L’église du monastère.

Situé sur le flanc du mont Vodno, le monastère de Nerezi se trouve à environ 8 km du centre-ville. Il est tout à fait représentatif des nombreux monastères du pays, avec son église byzantine et ses bâtiments conventuels en bois. Le monastère est aussi connu sous le nom de « monastère Saint-Pantaleimon » (« manastir Sveti Pantelejmon »).

En plus d’être un bel exemple d’architecture médiévale, l’église renferme des fresques magnifiques, parmi les plus belles du pays. Enfin, le monastère offre un très beau point de vue sur tout Skopje.

Alors, oui l’église est petite, oui il y a des monastères plus grands en Macédoine du Nord, et oui la visite de Nerezi force à faire un détour, mais le lieu est vraiment exceptionnel.

 

Informations pratiques

Nerezi coupol
La coupole de l’église.

L’entrée coûte 120 denars (2 euros). Le monastère est situé en haut du village de Gorno Nerezi. Ce village n’est pas encore accessible en bus, bien qu’une ligne soit en projet. Le meilleur moyen de s’y rendre reste donc la voiture personnelle ou le taxi.

Sur la journée, le monastère peut être le prétexte pour une petite randonnée sur le mont Vodno (le monastère est à 5 km du sommet du Vodno).

 

Histoire

L’église du monastère a été construite par Alexis Comnène, membre de la famille impériale byzantine, en 1164. Ses fondations reposent sur les restes d’un site religieux beaucoup plus ancien, peut-être d’origine romaine.

 

Fresques

nerezi absideLes fresques qui ornent l’intérieur de l’église datent du XIIe siècle. Elles sont remarquables pour leurs couleurs demeurées vivantes et pour l’apparence très réaliste des personnages. Le caractère général des fresques est très avancé pour l’époque et montre plusieurs innovations en matière de peinture.

Alors que l’iconographie médiévale comprend surtout des représentations humaines figées ou aux expressions simplifiées, chaque visage des fresques de Nerezi transmet des émotions profondes, à travers le regard et les traits du visage, par exemple. On peut aussi remarquer les plis des vêtements des personnages qui servent à donner une impression de trois dimensions.

NereziLe XIIe siècle a été une période d’échanges entre Byzance et l’Occident, et des historiens soutiennent que l’art byzantin a directement influencé la Renaissance italienne. Certains présentent même les fresques de Nerezi comme une préfiguration de la peinture de la Renaissance.

Le monastère a été en grande partie détruit lors du séisme de 1555, mais par miracle, les fresques ont dans l’ensemble survécu à cette catastrophe. Les fresques de la coupole et de certaines parties hautes ont cependant été refaites après le tremblement de terre.

 

Restaurant

Les bâtiments conventuels ont été aménagés en restaurant traditionnel plutôt haut-de-gamme. Il est aussi possible de passer la nuit dans une des chambres à l’étage.

Etno selo NereziEn face du monastère se trouve un petit complexe touristique construit dans les années 2010. Sorte de « village-musée » créé de toutes pièces, il avait vocation à regrouper des boutiques de souvenirs, des restaurants et des hôtels. Chaque maison est conçue pour représenter une région différente du pays. Néanmoins, le village a fermé quelques années seulement après son ouverture.

Retour à la page Skopje

Voir aussi :

Mont Vodno

Matka

Monastère de Marko