Torbešija

Torbesija
Vue sur la Torbešija depuis le mont Vodno.

La Torbešija (prononcé « torbéchia ») est une petite région qui s’étend au sud de Skopje, derrière le mont Vodno. Elle occupe le flanc nord d’un autre massif montagneux, la Jakupica, qui culmine à 2540 m.

Le nom de la région, qui peut être francisé en « Torbéchie », signifie « région des Torbeš », les Torbeš étant des Macédoniens slaves convertis à l’Islam à l’époque ottomane. Ces derniers se sont installés dans la région au XVIIIème siècle et ils venaient à l’origine de la vallée de la Radika (auj. dans le parc national de Mavrovo).

Cvetovo
Cvetovo, village typique de la région.

De nos jours, la Torbešija compte 20.000 habitants, soit moitié moins qu’il y a 60 ans. La région a cependant été moins touchée par l’exode rural que la plupart des régions macédoniennes, en raison de la proximité de Skopje et aussi parce que les populations musulmanes demeurent beaucoup plus rurales que les populations chrétiennes. La plupart des habitants se déclarent aujourd’hui comme Albanais (15.000 habitants), car les Torbeš s’identifient plutôt avec la minorité albanaise qu’avec les Macédoniens chrétiens, et ils s’assimilent beaucoup aux Albanais.

Monastère de Marko
Le monastère de Marko.

La Torbešija n’offre aucune grande curiosité touristique, à l’exception du Monastère de Marko. La région est cependant remplie de villages typiques et elle constitue une destination nature à proximité de Skopje. En s’avançant dans la Jakupica, on peut notamment voir deux lacs glaciaires en pleine montagne. Pour poursuivre la découverte de ce massif montagneux, voir l’article Jakupica.

 

Y aller

Torbesija
Markova Sušica.

Certains villages au pied de la Torbešija sont desservis par des bus, comme Markova Sušica et Cvetovo (bus 80 au départ de Dračevo), mais ceux qui sont situés au coeur de la région n’ont aucun transport en commun.

En voiture, on peut facilement découvrir la région, même si les routes ne sont pas toutes asphaltées.

Markova Sušica est à 16 km de Skopje, et les villages les plus lointains, comme Crn Vrv, sont à une quarantaine de kilomètres.

 

Visiter

Crn Vrv
Crn Vrv.

La Torbešija occupe un espace assez vaste, compris entre le village de Pateška Reka et la vallée du Vardar autour de Taor. La région est divisée en de nombreuses petites vallées qui s’orientent vers le nord (vallées de la Pateška, de la Markova, de la Cvetovska, de la Moranska, etc). Toutes les rivières prennent leur source dans la Jakupica et se dirigent ensuite vers le Vardar. La Kadina fait exception puisqu’elle se dirige vers le Vardar en coulant vers l’est.

Gentiane Karadzica
Chalet et gentiane sur la Karadžica.

Plus on s’enfonce vers le sud, plus l’altitude augmente. Les villages les plus au sud, comme Crn Vrv et Aldinci, sont des villages de montagne, construits sur le flanc nord de la Jakupica. Cette partie de la montagne s’appelle plus précisément la Karadžica, et culmine à 2472 m.

La partie montagneuse de la Torbešija présente un visage très différent des basses vallées : les prés cèdent la place à des forêts denses, puis à des prairies désertes. La Karadžica forme une arête entourée de hauts plateaux, de l’autre côté se trouve la région du Poreče.

 

Villages

Saint-Georges Gradovci
L’église de Gradovci.

On a beau être à quelques dizaines de kilomètres de Skopje, la Torbešija est pourtant une région typique de la campagne macédonienne. Ici, peu de choses ont changé en apparence depuis des décennies : les maisons en pierre traditionnelles s’accrochent encore comme elles peuvent à la montagne, les routes sont en terre, les visiteurs étrangers sont très rares.

Parmi les villages les plus typiques, il y a Gradovci, 550 m d’altitude, et Crn Vrv (prononcé « tsern verv », c’est-à-dire « le sommet noir »), 1.292 m d’altitude. Tisovica possède une petite mosquée ancienne, aménagée dans une maison dans les années 1930. Pour découvrir l’architecture traditionnelle macédonienne voir Maisons macédoniennes. Gradovci possède une vieille chapelle du XIIIème ou XIVème siècle, Saint-Georges (« Sv. Gjorgi »).

 

Grotte de Bozguni

Grotte Bozguni
Dans la grotte de Bozguni.

La grotte de Bozguni (« Bozgunova Peštera ») se trouve juste avant le village de Pateška Reka, tout à l’ouest de la région. L’entrée de la grotte se situe sur le flanc de la Suva Gora, massif qui sépare la Torbešija de la vallée de la Treska, située à l’ouest. La grotte est à environ 1150 mètres d’altitude, et elle fait 822 mètres de profondeur.

« Bozgun » signifie « défaite » en turc, et il existe une légende selon laquelle les villageois se seraient cachés dedans à l’époque ottomane pour se protéger de soldats turcs. Malheureusement, un âne placé devant la grotte se serait mis à braire au passage des soldats, et ceux-ci auraient repéré puis tué tous les villageois.

Bien que la grotte est l’une des plus faciles d’accès en Macédoine, la visiter sans équipement adéquat est déconseillé. L’agence touristique Orfej propose des excursions avec guide depuis Skopje.

 

Haute-montagne

Ostri Vrv
L’Ostri Vrv.

Les villages d’Aldinci, Crn Vrv et Pateška Reka sont situés tous les trois à environ 1200 mètres d’altitude. Au-delà, on entre véritablement dans le massif de la Jakupica. La partie du massif qui se trouve de ce côté est appelée Karadžica. La Karadžica est formée de roches calcaires, et elle présente des paysages pelés, alternant entre lignes de crête et hauts plateaux.

Si la Karadžica culmine à 2472 m, elle comprend aussi d’autres sommets respectables, comme l’Ostri Vrv (2263 m). Sur l’autre versant se trouve le Poreče. Si le côté Torbešija est plutôt progressif, le versant côté Poreče est bien plus abrupt. A moins d’être un alpiniste chevronné, il est très difficile de traverser la montagne pour rejoindre le Poreče. Il y a peu de chemins, et le tourisme est très peu développé dans la zone.

 

Lacs de Salakovo

Salakovo
Les lacs de Salakovo.

Les deux lacs de Salakovo sont l’endroit le plus connu de la Karadžica. Il s’agit de deux petits lacs glaciaires, situés l’un à côté de l’autre. Ils se trouvent au beau milieu du massif, à environ 2.050 mètres d’altitude. Ils sont environnés par des sommets dépassant les 2.300 mètres. Il y a le Petit Lac (« Malo Salakovsko Ezero ») et le Grand Lac (« Golemo Salakovsko Ezero »). Le paysage autour est grandiose, dans un environnement d’alpages et de roche.

Le village le plus proche des lacs est Crn Vrv (env. 8 km au nord). Le plus simple est cependant de partir depuis le refuge de montagne Karadzica à côté du village d’Aldinci.

Retourner sur la page Skopje

Voir aussi :

Monastère de Marko

Jakupica

Tauresium

Mont Vodno

Skopska Crna Gora

Gorges de Badar